EnergyOR Technologies inc. - 1 (514) 744.6122

Air Cosmos: Le CEAM mise sur la pile à combustible

LE CENTRE D'EXPERTISE AÉRIENNE MILITAIRE A PRÉSENTÉ UN DÉMONSTRATEUR TECHNOLOGIQUE DE DRONE À VOILURE TOURNANTE ÉQUIPÉ D'UNE PILE À COMBUSTIBLE. UN NOUVEAU CHAPITRE S'OUVRE DANS L'HISTOIRE DES DRONES

Grande variété d'uniformes et de grades, le 9 juin dernier, dans un recoin du champ de tir de Captieux (Landes). A l'invitation du général Richard Reboul, commandant le CEAM, des représentants des différentes armées, de la DGA, mais aussi du GIGN et des pompiers assistent à une démonstration d'un drone de surveillance : un quadricopter de 10 kg, à motorisation électrique, avec une charge utile électro-optique d'un kilogramme. Classique. Ce qui l'est moins, c'est la source d'énergie : une pile à combustible offrant à l'appareil une autonomie de deux heures, un record pour cette catégorie de véhicule qui vaut à l'appareil le nom de Lemm : Longue endurance multimission

FONDS MIP.

Maître d'ouvrage du projet, le CEAM a décroché un fonds MIP (Mission pour le développement de l'innovation participative) de 80000 euros pour ce développement mené par la société canadienne EnergyOr. Une société fondée en 2002 par Michel Bitton, avec en ligne de mire les applications aéronautiques de la pile à combustible. « Un marché de niche qui avait été jusque-là délaissé en raison des contraintes très fortes en termes de compacité et de masse, explique Michel Bitton. Nous avons fait un premier vol de cinq heures avec une voilure fixe en 2007. Il y a treize mois, nous avons réalisé un vol de 3 h 43 pour un drone à voilure tournante, mais sans charge utile, c'était déjà un record du monde. Pour parvenir à ce résultat, nous avons été patients et nous avons breveté différentes solutions techniques pour réduire le volume de la pile et assurer la gestion logicielle de l'énergie. » Une des contraintes posées par la pile est sa sensibilité aux variations de température. Une autre est liée à la fourniture d'un niveau d'énergie constant, alors que la motorisation d'une voilure tournante doit faire face à des pics de consommation en fonction des phases de vol. Pour répondre à cette exigence, les piles à combustible du Lemm (deux piles d'1,3 kg et 450 W/h chacune) sont associées à une batterie tampon classique lithium- ion-polymère (Lipo). Celle-ci, rechargée en permanence par les deux piles, permet de faire face aux pics de consommation. L'hydrogène est stocké à 450 bars dans un réservoir pesant 1,7 kg, pour 100 grammes de gaz emportés.

400 À 600 WATTS/HEURE ET PAR KILOGRAMME.

La pile à combustible semble à ce jour bien adaptée pour des appareils de taille intermédiaire, de 7 à 60 kg environ. Son ratio de puissance, de 400 à 600 W par heure et par kilogramme, se compare très favorablement à celui des batteries Lipo qui plafonnent à 200 W/h/kg. Selon Michel Bitton, un ratio de 1100 W/h/kg est à portée de main pour la pile à combustible et celle-ci pourrait atteindre un niveau de performance dix fois supérieur aux batteries Lipo dans l'avenir. Avec, en ligne de mire, une autonomie supérieure à vingt-quatre heures pour un drone léger à voilure fixe. Le projet du CEAM a été lancé à l'été 2015 et le choix d'EnergyOr comme partenaire a été rapidement avalisé. « Les Canadiens étaient les plus au point sur la technologie, explique Jean-Marie Chadourne, qui dirige le projet. Nous nous sommes vus en début d'année et six mois plus tard, conformément au calendrier fixé, nous faisons voler un quadricopter avec sa charge utile pendant deux heures. » Cette étape franchie, le CEAM souhaite à présent faire voler un démonstrateur dans un environnement représentatif et valider un premier cadre d'emploi technique, opérationnel (utilisation par les forces spéciales, protection des bases…) et réglementaire. La société EnergyOr envisage quant à elle la mise au point d'un Lemm 2, avec comme objectif trois heures de vol et une charge utile de 2 kg.

About EnergyOr

EnergyOr Technologies Inc. (2002) is a Montreal-based Canadian company that develops lightweight and compact PEM fuel cell systems for high value-added premium niche markets. Its proprietary technology is well suited for aerospace, portable and mobile power applications, or any other application where weight is a critical requirement, including automotive. EnergyOr develops fuel cell systems that are tailored to suit its customer's specific needs, collaborating from early in the design process, through to system integration and product qualification.

EnergyOr was the first and only company to fly a fuel cell powered UAV in Canada (May 2007), and in December 2007, performed the first ever fuel cell flights in Israel. In March 2009, EnergyOr integrated a fuel cell system into the Bird Eye 650 developed by Israel Aerospace Industries (IAI) and demonstrated what is believed to be the longest endurance flight of this aircraft to date.

EnergyOr has achieved a flight of more than 10 hours with its fuel cell powered operational UAV, the FAUCON H2. The aircraft, complete with integrated avionics, executed a predetermined flight plan for 10 hours and 4 minutes, then landed autonomously just after sunset on Friday, August 12th, 2011 in Drummondville, Quebec, Canada. In February of 2013, EnergyOr also performed the first ever fuel cell powered UAV endurance flights in India.

EnergyOr offers fuel cell products including the EPOD line of UAV fuel cell systems, the EPAC line of portable auxiliary power units (APUs), the EDAQ fuel cell data acquisition & diagnostic system, and the HPOD hydrogen filling station. EnergyOr provides total system solutions including custom fuel cell stacks and balance-of-plant, hydrogen delivery systems, and complete system integration services.

Contact Information:

Michel Bitton, President and CEO
EnergyOr Technologies Inc.,
Montréal, Québec, Canada
(514) 744-6122
www.energyor.com
mb@energyor.com

Read More (PDF)

...

Be the first to share your comments
Leave a comment
Post your comment
* Are you human?   8 + 4 =

We would love to hear from you, click here to contact us!